Article publié dans Sud-Ouest le 31 octobre 2013à 06h00 par Eurdydice Baillet

DES CERAMIQUES TOUT EN FEMINITE

Marie Pichon-Varin a posé ses valises à Couze-Saint-Front entre Bergerac et Lalinde.Marie Pichon-Varin a posé ses valises à Couze-Saint-Front entre Bergerac et Lalinde. (photo eurydice baillet)

Ces céramiques sont élégantes et élancées, rondes et féminines. Marie Pichon-Varin, qui a posé ses valises dans un nouvel atelier à Couze et Saint-Front près de Lalinde, démarre un nouveau cycle dans son travail. "Pouvoir m’installer ici me donne des ailes", sourit cette femme de 29 ans, originaire de la Dordogne, mais qui a bourlingué des Pyrénées à Montpellier.

Aujourd’hui, elle veut se donner le temps de la découverte. "Travailler les terres, toucher leurs différences", tout ceci manquait à la jeune femme. La poterie est devenue pour elle "quelque chose de quasi vital".

Quand elle parle de "cette matière très malléable qui prend vie si rapidement", Marie Pichon-Varin donne envie de mettre la main à la pâte. Et c’est tant mieux. Car transmettre sa passion fait partie de son métier. Pour réussir à en vivre, elle donne des cours pour petits et grands via les ateliers Chamotte et Barbotine, qu’elle animera maintenant ici, à Couze.

FASCINÉE PAR L’AFRIQUE

Si Marie Pichon-Varin a suivi plusieurs écoles d’art, elle a touché à tout. Mais très vite, la céramique s’est imposée à elle. "Un ami potier m’a ouvert ses portes à un moment où il a eu envie de transmettre son savoir", raconte-t-elle. "Ça a été une chance." Elle a appris la terre et sa vie, son souffle et ses mouvements. Elle a appris à ne pas "se laisser mener par le bout du nez par la terre" ; c’est à l’artiste "d’en faire ce qu’il veut". La jeune femme aime les pièces utiles, mais aussi les plus abstraites.

Fascinée par l’Afrique, elle utilise l’enfumage, "une technique primitive utilisée dans les pays du Maghreb ". Aujourd’hui, ses Sidonie et ses Maliennes deviennent sa marque de fabrique. Des femmes élancées au pantalon bouffant. Sans visage, leur corps exprime une grande féminité, tout en douceur et en timidité. Un peu à l’image de leur créatrice.

Renseignements sur www.mariepv.com.